Askos

Tania Tsiridou, Panos Pandis
French
Installation sonore interactive

 

Askos est une installation sonore interactive s'appuyant sur le concept du vent comme métaphore pour explorer les notions relatives à la tangibilité et son opposé, l'intangibilité. Ces notions sont complémentaires à d'autres tel que le contrôle, la captation, le prévisible et l'imprévisible, et le chaos. Cette installation exploite des données du vent provenant d'une base de données en ligne. Ce projet s'inspire de l'histoire d'Éole, maître et régisseur des vents dans l'Odyssée d'Homère (chant X). Homère raconte qu'Éole fit présent d'un sac contenant des vents à Ulysse pour qu'il navigue sûrement vers son île. L'inévitable arrive avant que notre héros n'ait touché terre: les vents d'Éole se libèrent changeant de fait la course du navire. Ainsi débuta un grand et dangereux voyage.

Le sac d'Éole retient la force du vent, informe et intangible. Il y est décrit comme un récipient contenant quelque chose d'informe et en mouvement permanent. Partant de cette idée, ce projet vise à en explorer les implications philosophiques avec une installation re-contextualisant ce mythe à l'ère des nouvelles technologies. Le son est un élément central du projet. Premièrement comme résultat de la mise en correspondance appliquant les paramètres du vent vers des paramètres de sons de données pré-existantes, créant ainsi un fond sonore ; et deuxièmement comme conséquence de l'interaction avec le public . Les données abstraites et intangibles sont transformées en données sensibles grâce au procédé de sonification. L'interaction génère la narration sonore finale par une détection du mouvement et principalement par l'utilisation de capteurs de contact contrôlant huit modèles de sons, et aussi par un capteur de pression relié à l'objet. Les modèles de sons reflètent le chaos, la menace et l'inconnu auxquels Ulysse fut confronté lorsque le sac d'Éole s'est ouvert, libérant les vents. Le public devient ainsi le gardien des vents.

Présenté à :