Le Magasin - Cnac

French

Le MAGASIN - Centre National d'Art Contemporain de Grenoble ouvre ses portes en avril 1986. Né d'une décision conjointe entre l'Etat et la ville de Grenoble, dans le contexte de la décentralisation, il incarne la volonté publique d'inscrire la situation artistique française sur la scène européenne. Figurant parmi les Grands Travaux de 1981 de François Mitterrand, il est l'un des deux centres nationaux d'art contemporain, avec la Villa Arson à Nice. Son fonctionnement est calqué sur le modèle allemand ou suisse alémanique des Kunsthallen, lieux dévolus à l'art contemporain, où les artistes sont très impliqués.

Le MAGASIN a pour mission principale de diffuser l'art contemporain par la production d'expositions temporaires. Il favorise la création artistique en aidant les artistes à produire des oeuvres et à les faire circuler. L'intégralité des espaces est consacrée à ces expositions qui rendent compte de la diversité des formes (installation, peinture, sculpture, photo, vidéo, performance) et des contenus artistiques d'aujourd'hui. 

Exposition ♯AST2015

Du Samedi 14 au Samedi 21 novembre de 14h à 19h, fermé lundi16
 et mardi 17 novembre

Gratuit/2,50€/4€


Site Bouchayer Viallet 8, esplanade AndryFarcy, 38000 Grenoble.

Tél: 04 76 21 95 84

www.magasin-cnac.org/visites

Pièces présentées

Ataraxia

Konstantinos Vasilakos
French
Performance musicale

 

Ataraxia (2014) est la première pièce composée avec l'environnement de performance The Greap. The Greap est un mot composé à partir des mots anglais grain (grain) et leap (bond). Cet environnement a été crée pour l'improvisation électroacoustique, avec un intérêt particulier dans la transparence sonore de la manipulation par le geste du matériel sonique en temps réel. The Greap a été développé avec l'environnement de programmation SuperCollider. Il est (actuellement) contrôlé par l'interface Leap Motion. L'œuvre est un projet de recherche en acoustique utilisant des données du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) employé en Live coding.

Présenté à : 

Cynergia

Bénédicte Adessi, Annie Luciani, Stéphane Boeuf, Delphine Passinge, Maxime Veslin et Eric Tatulli
French
Installation interactive danse et image

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un partenariat avec le centre de recherche en création ACROE–ICA (Ingénierie de la Création Artistique) de Grenoble et fait le lien entre des réflexions sur la perception proprioceptive du mouvement et ses possibilités de représentations interactives d'une part, et les recherches menées par le laboratoire dans les domaines de la génération du mouvement par modèle Newtonien (masses/interactions) d'autre part. Lors de ses résidences à l'ACROE, B. Adessi a centré ses recherches sur la pertinence de la relation du corps prioceptif et de sa représentation plastique. Le système développé dans le projet Cynergia mobilise la perception kinesthésique d'un sujet et l'invite à prendre conscience de son schéma corporel.

 

Présenté à : 

En gêne engin ni gemme

Miguel Azguime
French
Pour l’ensemble Sond’Ar-te et électronique

Le logiciel de l'ACROE GENESIS est pour Miguel Azguime l'unique outil de synthèse de modèles physiques et de calcul du temps, permettant ainsi une intégration nette entre le son de synthèse et la composition musicale. De plus, du fait que GENESIS génère des sons à partir de concepts physiques concrets, il lui paraît idéal pour combiner de véritables instruments acoustiques avec leurs équivalents en instruments de synthèses réalisés avec ce même logiciel. Il a cherché à composer une pièce pour un ensemble de chambre (en utilisant : la flûte, la clarinette, le violon, de violoncelle et le piano) et pour sons électroniques fabriqués avec GENESIS. En gêne engin ni gemme sera jouée pour la première fois pour cet événement.

Présenté à : 

MicroMouvement

Annie Luciani
French
Vidéo

En 1980, j’ai été invitée à présenter au Festival du Cinéma d’Animation d’Annecy mes premières animations réalisées par modèle physique particulaire. Le grand cinéaste d’animation français Arcady, à qui le festival rendait cette année hommage, m’a posé la question qui me touche le plus « vos points ont donc une masse ? ».

Kinéma ou Dynamé ? MicroMouvement illustre l’idée qu’il suffit que la plus petite des formes, le point, soit dotée d’une inertie et qu’un autre agit sur lui pour que naisse le mouvement. Ce moment, où un presque rien n’existe dans l’espace mais qui signe l’existence du non-figé, du mobile, de l’animé, est un moment magique.

C’est cet art là que je cherche, l’art d’un mouvement visible, jusqu’au point où, dénudé du plus possible de toute forme, nous parle … de l’anima.

Présenté à : 

Musica Ritrovata

Giuseppe Gavazza
French
Pour l’ensemble Sond’Ar-te et électronique

Il y a quelques semaines et dans le cadre d’EASTN, j’ai été sollicité pour composer une pièce adaptée au Sond’Ar-te Electric Ensemble devant être jouée lors du festival Musica Viva à Lisbonne. C'est une pièce pour cinq musiciens (« Ensemble Pierrot » : Flute, Clarinette, Violon, Violoncelle et Piano), cinq instrumentistes virtuels GENESIS et l’acousmonium d’O Culto do Ajuda. Miguel Azguime m’écrit alors : “S’il te plait, envoie-nous la partition et la partie électronique de l’œuvre avant la fin du mois d’avril et aussitôt que tu pourras, le titre de cette composition.”

Quelques temps après, alors que j’étais chez moi, cette seconde requête, plus urgente, me travaillait, quand la liste de lecture aléatoire de mon ordinateur choisit de me faire entendre la magnifique suite pour piano Musica Ricercata de György Ligeti. Je cherchais un titre pour une composition in fieri, le passage de Musica Ricercata vers Musica Ritrovata fut donc immédiat.

Ce titre était l’inexorable et inattendue matrice de l’esprit de cette future composition pour laquelle je retrouvais le langage et la technique classique, les modes, les accords (empruntés à Scriabine et Messsiaen), les séquences harmoniques et rythmiques, le canon, la passacaille.

Quoi qu’il en soit, ceci était cohérent avec mon travail de recherche sur l’environnement de synthèse sonore par modèle physique GENESIS (développé par l’ACROE à Grenoble, où je suis actuellement doctorant) comme outil pour la composition musicale. Cherchant des modèles produisant des formes, potentiellement intéressantes à l’écoute, j’ai considéré plus efficace et fertile de travailler sur la base d’une matière et d’élements musicaux bien connus plutôt qu’inhabituels. 

Présenté à : 

No Oculto Profuso

Miguel Azguime
Undefined
Composition pour clarinette et électronique

No Oculto Profuso (medidamente a desmesura) was written between November 2008 and February 2009 and is a direct result of a research and sharing project with clarinettist Nuno Pinto, to whom the piece is dedicated. The material of the piece develops from a harmonic spectrum of pitch D and its various transformations through frequency modulation and “frequency shifting”. The live-electronics reinforces the harmonics and timbres of the instrumental part, at the same time contributing to overlapping of different tempi generated from the clarinet in a kind of counterpoint with diverse speeds and transpositions of the instrument itself.

Présenté à : 

Pendulum

Rui Penha
French
Pour l’ensemble Sond’Ar-te, électronique et video

 

For flute, bass clarinet, piano, violin, cello, electroacoustics and video, both generated in realtime.
The video is following the piano events and controls the spatialization of the electroacoustic part, using the upcoming 'spatium' software. The video is done in Processing and the audio in Max/MSP, with sounds from a Continuum fingerboard. The original audio is for an hexaphonic loudspeaker setup, here a stereo mix down. Also, the original video was 50fps and the movements were much clearer, but I had to upload a 25fps version due to vimeo limits.
Live recording by Sond’Ar-te Electric Ensemble - Sìlvia Cancela (fl.), Luís Gomes (b.cl.), Joana Gama (pno.), Suzanna Lidegran (vln.), Nelson Ferreira (vlc.) and Guillaume Bourgogne (conductor) · at Goethe-Institut Portugal, October 2012.

Présenté à : 

Petite Coopération dei Corpi Vibranti

David Bonnefoux, Isabelle Mazuel, Mario Valsania, Simone Longo
French
Pièce musicale pour flûtiste, danseur et sons de synthèse

Je l'ai suivi de près depuis sa création le projet Acteurs Transculturels dont j'ai coordonne les activités. Les quatre artistes impliqués proviennent des zones mises en cause par le projet: la Regione Piemonte et les Province di Torino et de Cuneo, les départements des Alpes de Haute-Provence des Hautes-Alpes. Le choix des laboratoires d'accueil ICA-ACROE INP (Institut National Polytechnique) de Grenoble a également inclus le Département de l'Isère dans le projet.

Le projet s'est développé sur 4 mois (mi-Novembre 2014 - mi-Mars 2015), avec deux rencontres à Grenoble  et un dans Briançon, quelque colloque Skype, nombreux appels téléphoniques, une correspondance électronique dense (d'une cinquantaine de messages email) entre les artistes, moi-même et le responsable CEDRA, Emmanuelle Cambon et Alexandre Girardin, et ICA-ACROE, Annie Luciani.

Dans l’esprit du projet nous avons invité quatre artistes équilibrés pour nationalité (deux italiens et deux français) mais non homogènes comme profil artistique, formatif et professionnel : une chorégraphe-danceuse et trois musiciens.

Le choix d'artistes différents é été gagnants : il a crée un groupe opérationnel efficace et interactif qui en bref a valorisé les respectives compétences et les diversités proposées et partagées avec les autres.

Isabelle a trouvé l'inspiration de la vue offerte par GENESIS: la cohérence entre le son et la capacité de voir les structures vibrantes qui ils génèrent, a offert des occasions de réflexion et amorcées des correspondances avec la corporalité de la danse.

Mario a capté de modèles simples GENESIS des sons que puis il a utilisé, réinventé et élaboré comme compositeur et flûtiste. David et Simone, experts de informatique musicale, ont complété à son langage et à ses techniques de composition les sons produits avec des modèles GENESIS élaborés personnellement.

À la fin de la période établie nous avons un projet artistique organique né d'une idée collective : un ensemble cohérent et organisé de partitions musicales, de fichier audio et de chorégraphe, pensés pour réaliser je concerte/performance. À mon avis le meilleur témoin du succès du projet est é le fait que les quatre artistes se mettront en jeu et en scène pour un spectacle qui les verra tous présents comme créateurs (compositeurs et chorégraphe) et interprètes (danse, flûte et électronique en tant que le vivant).

Enfin le rapport avec le thème du projet EASTN : tangibilité et intangibilité. À mon avis, vous pourrez l'écouter, voir, percevoir:  le spectacle est touchant.

Giuseppe Gavazza, Grenoble Octobre 2015.

 

 

Le projet ALCOTRA - Acteurs Transculturels – est un projet européen transfrontalier France – Italie coordonné par l’équipe CEDRA du Conseil Général des Hautes Alpes, dirigée par Alexandre Girardin et Emmanuelle Cambon. Un des objectifs de ce projet est l’aide à la professionnalisation des artistes.

La collaboration menée avec l’ACROE a été coordonnée par Giuseppe Gavazza (Compositeur en résidence à l’ACROE, doctorant en Art – Science – Technologie à l’Université de Grenoble – Alpes, professeur de composition au Conservatoire de Cuneo, Italie) et Annie Luciani (co-directrice de l’ACROE, directrice du laboratoire ICA).

Pendant la résidence à l’ACROE les artistes ont travaillé à un projet de création commun consistant en une œuvre sonore et visuelle utilisant les méthodes d’instruments virtuels de l’ACROE et d’autres outils numériques.

Présenté à : 

Soft^Articulation

Afroditi Psarra
French
Performance dansée et musicale

Le projet SoftArticulations est inspiré du mouvement rétro-futuriste et part de l'idée de créer un exo-squelette doux qui traduirait le mouvement musculaire et des articulations en son. Ce projet propose la création d'un système que l'on pourrait porter comme un vêtement qui utiliserait des capteurs fait-mains fixés sur divers noeuds articulaires dans le but d'explorer la relation dipôlaire entre la relaxation et la tension, physiquement et soniquement. La finalité de ce travail est cette performance interactive sonore.

Présenté à : 

Talando

Alexandros Kontogeorgakopoulos
French
Installation Interactive

Talando, du nom d’un instrument à percussion employé dans les monastères grecs, a pour fonction de signaler, de « sonner », les événements de la vie quotidienne des moines. Le projet artistique du même nom a pour but de transformer cet objet en un instrument musical augmenté par différents capteurs (accéléromètres, capteurs de positions, de forces, etc.) et une installation musicale interactive. Le son provient à la fois du corps en bois de l’instrument mécanique mais aussi de l’électronique avec notamment l’utilisation d’algorithmes de filtrage par modèles physiques spécifiquement créés à cet effet. 

Présenté à : 

Tangibility In Arts and Technology

Hannes Andersson, Donuan Norma Deseke
French
Documentaire interactif en ligne

TANGIBILITY In Arts and Technology est un documentaire interactif proposant un large pananora des points de vue actuels sur la notion de Tangibilité. Celle-ci est apparue dans l’interaction avec les technologies numériques et en particulier dans le contexte des arts numériques. Ce documentaire comporte des interviews de chercheurs et d’artistes ainsi que des démonstrationsde technologiques, d’œuvres artistiques, et d’installations interactives.

Acces au site

Voyages

Annie Luciani
French
Installation Vidéo

Un microvisème est un poème visuel de courte durée, à un seul vers visuel.
Ici, nulle narration, nulle figuration, nulle illustration.
Un état, un seul, mais dynamique.
Une seule idée de mouvement par microvisème.
L’art du mouvement visuel se suffit à lui même. Il n’a nul besoin d’autre support, narratif ou sonore, pour qu’il s’exprime.

Voyages est composé de 3 idées de mouvement, chacune se manifestant sous trois états.
La première s’intitule Voilures du vent
La deuxième s’intitule Echoos
La troisième s’intitule Lignes, tout simplement.

Chacun des 9 visèmes associe un poème textuel et un mouvement visuel.
Le son est le silence.

Présenté à :